Poster un commentaire en réponse à...

Logo de Gérard Fays - Attac Paris 9/10
lundi 21 août 2006 à 12h58 - par  Gérard Fays - Attac Paris 9/10

Bonjour Michel,

Ton appel à un fonctionnement de notre association sans personnification du pouvoir rencontre tous mes vœux, et je crois que nous pouvons faire évoluer cette idée d’une modification des statuts qui n’accorde aucun pouvoir particulier au Président, qui interdit tout cumul des mandats, et qui limite à une seule fois la possibilité d’être élu à un certain poste, au moins à celui de Président, mais peut-être à d’autres, voire tous…

Par contre, je crains que tu ne te sois pas assez plongé dans la crise de l’élection surnaturelle de juin 2006. En particulier tu mets sur un plan d’égalité ceux qui nient la fraude, et ceux qui la démontrent. Si la fraude était imaginaire, tu aurais raison, mais les faits sont accablants, et les études qui montrent la fraude sont irréprochables.

Et je pense sincèrement qu’on ne peut pas faire un tel amalgame : ceux qui manœuvrent pour profiter du pouvoir que leur a procuré une élection qui doit être annulée prématurément par de nouvelles élections en décembre ne peuvent pas être mis sur le même plan que ceux qui luttent contre ces manipulations grossières, et grâce auxquels les élections de décembre auront lieu, soit dit en passant.

Il n’échappera à personne que j’ai pris parti, contre Nikonoff cela va sans dire. J’assume ma prise de position car j’ai la chance d’être averti en matière de mathématiques, et donc j’ai un accès suffisant aux études statistiques pour m’ être forgé cette opinion. Je regrette sincèrement que chacun ne puisse "parler" mathématiques comme on parle ou comme on écrit, car alors l’affaire serait déjà réglée, et depuis longtemps. Il ne nous reste plus qu’à vulgariser les études sincères et exactes autant que c’est possible, et répondre aux manipulateurs qui cherchent à occuper le terrain avec plus ou moins de balourdise.

Je suis persuadé que pour les non scientifiques ceci est irritant (pour rester sobre) et décourageant. A ceux-ci je donne le conseil de revoir les actions passées et présentes des divers intervenants, et en particulier tout ce qui tourne autour de la contradiction consistant à organiser de nouvelles élections en décembre, et dans le même temps à chercher à faire fonctionner le CA pour d’autres choses que la gestion des affaires courantes.

Pour conclure, et revenir sur les modifications des statuts dont j’ai parlé au début, je pose la question ouverte : quel genre de CA accepterait cette éventualité ? Ceux qui sont illégitimes (que ce soit à cause de la fraude, de la mauvaise tenue du dépouillement, qui a certainement beaucoup souffert du manque de volontaires, ou encore du propre aveu de l’actuel CA qui organise des élections prématurées) ou ceux qui refusent de siéger ?

Amicalement,

Gérard Fays

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois