Des inspecteurs citoyens empêchent un nouveau test du missile M51

« Une action de salubrité publique pour la paix » déclare Pierre Villard co-président du Mouvement de la Paix
Publié le mercredi  20 juin 2007

popularité : 7%

Communiqué de presse :

GIF - 1.9 ko

La France a tenté de procéder [mardi] 19 juin 2007 à un second tir d’essai du futur missile M51 au Centre d’Essais et de Lancement de Missiles des Landes à Biscarosse.

Le M51 est un nouveau missile destiné à porter de nouvelles têtes nucléaires sur des distances supérieures à 6000 km. Des inspecteurs citoyens ont réussi à empêcher cet essai qui constituait une des premières décisions concrètes du nouveau président de la République Nicolas Sarkozy et du nouveau ministre de la Défense Hervé Morin.

Pour Pierre Villard, co-président du Mouvement de la Paix, présent à Biscarosse comme porte parole du « Collectif Non au M51 », « Cet essai constitue un très mauvais signal envoyé au monde. En poursuivant la modernisation de ses armes nucléaires, en s’autorisant ce qu’elle interdit à d’autres, la France perd de son crédit au sein de la communauté internationale. Avec ce test, elle bafoue de façon manifeste l’article 6 du T.N.P. en participant à la prolifération nucléaire ».

« Au moment où les États-Unis ont l’intention de créer de nouvelles bases militaires en Europe pour leur bouclier anti-missiles ouvertement dirigé contre l’Iran, la décision de la France vient rajouter de l’instabilité sur la scène internationale » s’inquiète le dirigeant pacifiste. « Quel dangereux signal au moment où le Moyen-Orient et le Darfour s’enlisent dans la violence ! » poursuit Pierre Villard.

Le Mouvement de la Paix invite le gouvernement à se reprendre en suspendant immédiatement le programme de missiles M51 et à prendre des initiatives pour que s’engage un processus international de désarmement nucléaire. C’est possible : une convention d’interdiction des armes nucléaires a été élaborée par des ONG et une quatrième session spéciale de l’ONU pour le désarmement est attendue par de nombreux pays.

À l’heure où de nombreux acteurs sociaux réclament des moyens « Les 15 milliards d’euros du programme M51 peuvent être disponibles immédiatement pour une vraie politique de désarmement, la satisfaction des besoins sociaux et l’aide au développement » indique Pierre Villard.

Le Mouvement de la Paix, qui a lancé depuis plusieurs mois une consultation nationale par votation citoyenne sur les armes nucléaires et les dépenses militaires, invite les citoyens à s’opposer massivement à ce programme de modernisation des armes nucléaires françaises.


Commentaires

Logo de francoise
lundi 2 juillet 2007 à 07h55 - par  francoise

un grand merci pour cette reussite et pour cette article pourvu que cela soit efficace !

Navigation

Articles de la rubrique

  • Des inspecteurs citoyens empêchent un nouveau test du missile M51

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois