Le peuple doit donner son avis sur l’Europe que nous voulons !

Publié le dimanche  15 juin 2008

popularité : 7%

Bravo !
Les Irlandais viennent de rejeter par référendum le traité dit « de Lisbonne ».
Le 29 mai 2005, le peuple français, imité ensuite par les habitants des Pays Bas avait déjà dit NON au Traité Constitutionnel, en exigeant une Europe démocratique et sociale.
Deux ans après, un nouveau traité identique au précédent avait été avancé par la commission européenne. Avec un objectif, éviter le débat sur les politiques libérales et non démocratiques actuellement menées et qui s’imposent à tous.
Ainsi, sur les 27 pays, 26 ont choisi la ratification par voie parlementaire, confisquant la parole du peuple. Seuls les Irlandais ont donné leur avis et il est net, ils ne veulent pas de cette Europe là.

Dès l’annonce des résultats en Irlande, Nicolas Sarkozy a annoncé qu’il chercherait les moyens de contourner le Non Irlandais, alors qu’au nom de la France, il prendra dans quelques jours la tête de la Présidence de l’Union Européenne . C’est donc bien en France - une fois de plus - que se jouera la prochaine bataille pour faire respecter la souveraineté populaire.
Plus que jamais nous exigeons que les peuples soient associés à la construction Européenne, pour qu’elle soit une Europe des peuples pas une Europe du capital et des profits.
Fêtons ensemble cette victoire qui doit nous servir à relancer le débat en France et partout en Europe.
Pour cela nous vous invitons à participer à un apéritif citoyen qui se tiendra le samedi 14 juin à 18h30 à Montreuil au café : « La Folle Blanche », rue du capitaine Dreyfus !

Signataires : Attac 93 Sud, Collectif Unitaire Montreuillois pour une alternative de Gauche, Groupe des élus communistes de Montreuil, PRS, des militants communistes.

Article du Parisien du 14 juin, édition Seine-Saint-Denis

MONTREUIL : Les communistes fêtent le non irlandais

Les militants communistes ainsi que des membres d’Attac et de plusieurs collectifs montreuillois n’ont pas attendu l’annonce officielle du résultat du référendum sur le traité européen en Irlande pour décider de fêter la victoire du non. « Le peuple doit donner son avis sur l’Europe que nous voulons ! » s’enflamment-ils dans un communiqué. Ils appellent les opposants au traité de Lisbonne à se retrouver aujourd’hui [samedi 14 juin] à 18h30 au café la Folle blanche, rue du capitaine Dreyfus, pour un apéritif citoyen au parfum de Guiness , avant de manifester aux couleurs irlandaises jusqu’à la fête annuelle d’Attac93sud au 30, rue Ernest-Savart. Plusieurs élus ou anciens élus devraient participer au défilé.

Le communiqué d’Attac France :

Quand le peuple est consulté, il répond. Écoutons-le !

http://www.france.attac.org/spip.ph...

Le 12 juin, le peuple irlandais a rejeté par référendum le traité de Lisbonne. Attac demande aux différents gouvernements européens de respecter sa décision souveraine. Il serait catastrophique que les gouvernements européens tournent encore une fois le dos à l’expression populaire. Ce résultat, tout comme ceux du 29 mai 2005 en France et du 1er juin 2005 aux Pays-Bas, apporte la preuve que la construction européenne actuelle manque totalement de légitimité populaire.

Au sein de l’Union européenne, les Irlandais sont les seuls à avoir eu le droit de se prononcer par référendum. Les Français en ont été privés par la décision du président de la République de faire ratifier le traité par voie parlementaire. Pourtant, de l’avis même de ses rédacteurs, ce texte est la copie conforme de celui qui avait été rejeté en 2005. Il renforce encore un peu plus l’orientation néolibérale de l’Union européenne.

Le résultat du référendum en Irlande doit être l’occasion d’un grand débat public sur la construction européenne. Le réseau des Attac d’Europe demande qu’un nouveau traité européen soit élaboré par une assemblée élue directement par les citoyens et adopté par référendum dans chaque État membre. Nous voulons une Europe démocratique, répondant aux exigences sociales, écologiques et de solidarité avec les pays du Sud. L’avenir de l’Europe ne peut pas se construire dans le dos des peuples mais dans le respect de leurs aspirations et de leur volonté.

Attac France,
Montreuil, le 13/06/2008


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois