Conférence gesticulée de Franck Lepage et Atelier de désintoxication de la langue de bois : les photos et les vidéos

Publié le dimanche  11 décembre 2011

par  Faugeron Daniel
popularité : 33%

JPEG - 36.7 ko Vendredi 14 octobre, quelque 250 personnes sont venues assister, dans le grand hall du parc Montreau à Montreuil, à la conférence gesticulée de Franck Lepage, de la SCOP Le Pavé à Rennes, INCULTURE(S) 2 « Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les autres… ou comment j’ai raté mon ascension sociale. » Une autre histoire de l’Éducation.

Le comité local Attac93Sud se félicite du succès de cet évènement qui a été rendu possible par la mobilisation de nombre de militant-e-s du comité local et aussi par quelques coups de main précieux de la part de Karim, Pascal et Anne.

Celles et ceux qui veulent aller plus loin après avoir assisté à cette conférence peuvent se rendre sur le site du Pavé et consulter les liens qui figurent au bas de l’article « L’École ».

Dans le portfolio situé tout à la fin de cet article, vous pouvez retrouver dans un plus grand format l’ensemble des photos de la conférence gesticulée et de l’atelier de désintoxication . Cliquez sur la vignette d’une photo et faites défiler les photos, soit à l’aide des flèches de direction (droite ou gauche) de votre clavier, soit en cliquant sur les petites flèches qui apparaissent sur les bords droit ou gauche de la photo affichée.

Le fichier zip permet de télécharger toutes les photos en une seule fois.

JPEG - 79 ko

JPEG - 9.5 ko

JPEG - 37.4 ko

Le lendemain, à l’espace Comme Vous Émoi, Franck Lepage animait avec Filipe Marques, de la SCOP L’Engrenage à Tours, un atelier de désintoxication de la langue de bois, appelé aussi atelier de désintoxication du langage.

La SCOP Le Pavé décrit ainsi l’atelier : « L’atelier de désintoxication de la langue de bois se déroule généralement sur trois heures. (une journée c’est mieux)
L’idée est de vérifier collectivement que nous ne sommes pas dupes individuellement. Il en ressort une jubilation et un effet de libération.

JPEG - 45 ko

Nous ne sommes pas dingues quand nous trouvons que de monter des “projets” du matin au soir n’est pas la définition du bonheur. Encore faut-il se le dire ensemble. »

Pour en savoir davantage sur l’atelier de désintoxication du langage, visitez le site de la SCOP Le Pavé.

70 personnes se sont retrouvées pour assister à cet atelier ; les participant-e-s se sont réparti-e-s en 10 groupes, chaque groupe travaillant sur différentes formes de langue de bois dont les principales sont listées ci-dessous.

cliquez sur la photo pour l’agrandir

JPEG - 101.1 ko

Dans un deuxième temps, les rapporteurs-trices de chaque groupe sont venu-e-s rendre compte du fruit de leurs élucubrations.

Vous trouverez ci-dessous les vidéos et les transcriptions de ces travaux.

 Politique de la ville pour les « quartiers »


À gauche, ce que vous dit la Ville à travers sa communication.

À droite ce qu’il faut en comprendre.

Langue de boisDécodage
Projet de réhabilitation des quartiers populaires ; Comment se débarrasser des quartiers pauvres
Modernisation des bâtiments Construire des logements plus chers
Lutter contre le mal logement déplacer les populations qui ne peuvent pas se payer de bons logements
Dynamiser les quartiers Ne pas construire de HLM mais faire des bureaux car ça permet de récupérer la taxe professionnelle
Aménager l’offre de services Installer une grande surface pour tout avoir à portée de main sans avoir à se déplacer dans les quartiers commerçants
Centraliser les services de proximité Pour accéder à votre service de santé vous ferez 10 km si vous le pouvez avec votre angine, votre entorse
Restructurer le réseau urbain Empêcher, au moyen de sens interdits, les habitants des quartiers populaires de se rendre dans le centre-ville ; en effet on n’a pas trop envie que ces habitants viennent se mélanger à ceux du centre-ville, alors que celui-ci est maintenant un peu plus propre
Améliorer la sécurité de vos quartiers Éliminer les squats
Développement des espaces sécurisés Installer des portails en fer et des caméras
Réaménagement des espaces verts Supprimer les jardins ouvriers pour les remplacer par des espaces verts avec des géraniums
Lutter contre l’insalubrité Ne pas donner d’argent pour rendre les logements salubres mais virer les squats
Lutter contre les nuisances sonores Fermer les lieux de vie car les gens trop joyeux ça fait trop de bruit
Favoriser la mixité sociale Construire des lofts et des maisons écologiques plutôt que des HLM où il n’y a que des pauvres
Responsabiliser la population Culpabiliser la population. Lui laisser faire les trucs un peu toute seule. La population doit bosser parce qu’elle nous saoule ; les habitants doivent s’organiser pour le traitement des déchets, faire 5 km à pied pour aller à la benne à verre avec leurs caddies
Mettre en place une police de propreté Arrêter de traiter les encombrants parce que ça fait venir les manouches ; si vous mettez vos déchets dans la rue une police viendra fouiller les poubelles pour retrouver votre nom
Répondre aux urgences Virer les mal-logés et les installer dans un camping
Améliorer la gestion du parc automobile Supprimant les places de parking gratuites en installant des parkings privés payants
Restructurer le tissu scolaire Fermer des classes et regrouper les élèves dans des classes de 50
Recruter des agents de proximité et des médiateurs Pour éviter de voir défiler des gens à la mairie avec leurs doléances ; désormais les habitants iront pleurer auprès de ces agents de proximité
Développer le réseau associatif Subventionner les associations qui sont d’accord avec nous et qui vont faire le travail à notre place

 Lettre en hyper langue de bois

Comment annoncer à une salariée qu’elle est délocalisée, au pire licenciée.

Vous n’êtes pas sans savoir que notre société n’a pas été épargnée par ce tsunami de la crise des subprimes venant des USA.

Notre société travaille à l’international et c’est pourquoi nous en sommes venus à vous proposer un poste en adéquation avec vos valeurs humaines et vos compétences professionnelles.

Votre flexibilité n’a pas manqué de nous interpeller et nous avons la joie de vous proposer un poste de technicienne de produits dans une de nos filiales en Roumanie, pays en plein développement, où vous pourrez bénéficier d’avantages locaux.

Nous serions peinés si vous refusiez notre offre généreuse ; vous pourriez alors contacter notre médiatrice, avant votre entretien individuel d’objectifs annuel, afin d’envisager une rupture conventionnelle.

 Article de presse

Le groupe a travaillé sur une véritable Interview d’Éric Besson dans Libération sur la thématique de l’industrie nucléaire ; les réponses du ministre sont traduites ci-après.

Libération : Le nucléaire représente 100 000 emplois directs et indirects en France ; Fukushima ne va-t-il pas entraîner un hiver nucléaire pour la filière ?

Éric Besson : Non il n’y a pas de menace d’emploi à court terme ; en France les activités de maintenance et de renouvellement de nos 58 réacteurs représente dans les prochaines années plusieurs milliards d’euros de chiffre d’affaires pour Areva, Alsthom et l’ensemble de la filière industrielle. À l’étranger mettrait en majorité des pays disposant d’un parc nucléaire ont maintenu leurs programmes. Les deux principaux marchés à l’exportation la Chine et l’Inde représente des débouchés majeurs.

Traduction : Avec tout le pognon qu’on se fait on ne va pas arrêter maintenant. La sous-traitance nous rapporte énormément d’argent. Les autres font comme nous et nous, nous voulons avoir notre part du gâteau chinois et indien.

Libération : On comprend bien cet intérêt pour le nucléaire, néanmoins, les conditions de sécurité dans la sous-traitance sont un problème et inquiète plus d’un ministère

Éric Besson : La sous-traitance dans l l’industrie nucléaire doit être encadrée de manière spécifique compte tenu de l’objectif prioritaire de sûreté ; j’ai écrit aux industriels concernés, EDF, Areva, CEA pour leur demander de me rendre compte des conditions dans lesquelles ils font appel à la sous-traitance. J’ai souhaité que ce rapport soit élaboré désormais chaque année, discuté devant le conseil d’administration de chaque entreprise est transmis à l’ASN et au haut comité à la transparence. J’ai aussi l’attention de prendre un arrêté afin d’encadrer les conditions de recours à la sous-traitance dans le nucléaire.

Traduction : Avant on pouvait tranquillement faire n’importe quoi ; mais maintenant je veillerai personnellement à ce que, dans le futur, on fasse semblant de faire gaffe.

 Sigles

Il s’agit du détournement de certains sigles.

DRH

  • Domestication des Résidus d’Humanité
  • Dressage des Rapports Humains

PDG

  • Permis De Gaffer
  • Privé De Générosité
  • Permis De se Goinfrer

FMI

  • Famine Misère des Indigènes
  • Foyer de la Misère Institutionnalisée

BCE

  • Braqueur Coulant l’Europe

RTT

  • Respire Ton Temps
  • Reprends Ton Temps

OMC

  • Ôtez Moi Ça
  • Outrage aux Minorités par le Commerce
  • Outrage Monstrueux aux Citoyens

ATTAC

  • Attention Ta Tune A Chuté
  • Alerte Ta Tête… mais on avait plus assez de neurones pour terminer !

 Lettre de rupture amoureuse

En parodiant Laurence Parisot (Medef) on pourrait introduire cette lettre par « La vie, la santé, le travail sont précaires, pourquoi l’amour échapperait-il à cette loi ? »

Relance

objet : assainissement du mode relationnel

Cher partenaire,

Suite à notre premier entretien collaboratif du 6/10/2011 à 23:30 concernant le non-respect de la clause de non-concurrence stipulée dans le contrat oral qui nous lie depuis le 1er avril 1981 je tiens, par la présente, à te notifier l’exercice de mon droit de retrait du projet de parentalité initié le 1er mai 1985 dont les objectifs opérationnels n’ont pas été atteints à ce jour. En effet, l’audit, joint en annexe, de notre relation fait émerger les manquements suivants :

  1. Manquements à exercer les compétences relatives à l’accomplissement du devoir conjugal.
  2. Abandon caractérisé des tâches relatives à l’entretien des surfaces collectives.
  3. Non-participation aux processus de médiation susmentionnés.
  4. Violation de la clause de non-concurrence par l’exercice des compétences génitales en dehors du cadre contractuel.

Conséquemment, pour le développement durable de nos individualités respectives, je t’annonce ma décision de parcours de vie dissocié.

À toi, toujours.

 Demande de subvention auprès de la mairie

Il s’agit d’une association qui, pour séduire un maire, lui propose une action « en faveur des jeunes », alors qu’il s’agit de les éloigner de la ville.

Association PETARS (Pour une population éloignée temporairement des activités responsables de la société)

Objectifs :

  • éloigner les populations de jeunes des « quartiers » en les envoyant par exemple au Maroc et faire en sorte qu’elles restent là-bas
  • créer du lien social là-bas
  • organiser un grand voyage pour favoriser les liens interculturels
  • prévoir un gros budget avion et champagne
  • au niveau des retombées locales et de la restitution, mettre en place une équipe de tournage pour réaliser un real TV
  • au niveau de la communication entre les jeunes et leurs familles prévoir des iPhones, des iPad, des forfaits internationaux
  • une grosse activité de ces jeunes consistera à faire de la PlayStation ; en effet, le moyen d’intégrer les populations locales et de leur faire découvrir les trucs «  cool  » qu’il y a chez nous, c’est quand même les tournois de PlayStation dans les chambres d’hôtel avec beaucoup de fumette, etc.

Détermination du public : prendre une centaine de jeunes de 11 à 35 ans mais avec une option sur les 3 à 10 ans pour corriger les effets de seuil.

Détermination des indicateurs :

  • musculation du pouce
  • tendinite au poignet

Un autre objectif intéressant pour le maire serait que les jeunes ne reviennent pas, de même que leurs accompagnateurs qui sont les gauchistes des « quartiers ».

Donc non seulement le maire aura débarrassé sa ville de ces gens-là mais pour sa bonne conscience il aura voulu les aider.

 On ne dit plus, on dit

Euphémismes, oxymores, etc.

On ne dit pas
ou on ne dit plus
On ditCommentaires
Fermier, paysan Exploitant agricole Le rapport à la terre du paysan ne s’apprécie plus qu’en terme économique
Produit phytosanitaire Produit vert Phytosanitaire renvoie à l’industrie chimique
Révolution chimique Révolution verte
Le stockage de l’uranium Le traitement de l’uranium Le processus remplace le résultat
Ministère des Armées Ministère de la Défense
Une guerre Un conflit
Une bavure Un dommage collatéral
Un accident Un incident
Légitime défense Frappe préventive
Usager (d’un service public) Client
Grève Prise d’otage
Secrétaire Assistante de direction
Financeur public-privé Acteur public-privé
Action Réaction Manière de discréditer les propositions
Damoiseau Jeune homme Alors que l’on continue à dire demoiselle pour « jeune femme »

 Réponse sans langue de bois à un appel à projet artistique

Contexte : Le ministère de la Culture sort un appel à projet sur la politique territoriale et culturelle, sur l’accès à l’art contemporain et au spectacle vivant pour des jeunes issus d’un milieu défavorisé ; la thématique souhaitée est celle du centenaire de Rousseau sur les thèmes de la nature, du contrat social et de l’éducation. Avec une dimension axée sur le partage de la solidarité active.

Madame, Monsieur,

Mais vous êtes qui au fait ?

Parce que nous, on est des chômeurs artistiques qui, chaque mois, rendons compte, par obligation, à l’Autorité de flicage des feignants (AFF).

Nous avons bien reçu votre annonce de recherche de feignants qui pourrait faire des trucs pour des jeunes pauvres en échange d’argent.

Nous on a un spectacle sur le body-building ; on s’est dit que pour répondre au thème obligatoire, Rousseau, sa vie, son œuvre, on pouvait peut-être le faire rentrer dans le spectacle en ajoutant un sous-titre : « l’Émile, où l’éducation à la beauté musculaire ».

On vous fait un package, si vous ne savez pas trop à qui donner cet argent, sachant qu’on s’en fout de Rousseau, mais qu’on en aurait bien besoin de cet argent pour monter notre spectacle.

Nous, on fait dans le concept ; c’est pas mal à la mode en ce moment.

En plus on peut être pistonné ; ma belle-mère travaille chez vous.

À bientôt.

 Incise de Franck Lepage à propos de l’art contemporain

 Lettre de non-demande de subvention

Contexte : lettre produite par une association de retraités qui aide d’autres retraités plus âgés avec de l’accompagnement social.

Association « Tous vieux en sursis »

Nous avons eu connaissance d’un appel à projet du Conseil général pour soutenir une action que l’État a le devoir de prendre à sa charge. Cette action que l’État délègue aux associations comme la nôtre, à savoir, s’occuper des très vieux, ceux qui sont près de passer l’arme à gauche. Nous sommes 60 bénévoles à faire acte de gratuité et faire de l’accompagnement de ces « encore vivants ».

Or, si on prend en compte le fait qu’un bénévole fait le travail équivalant à une aide à domicile, soit 5h par semaine par bénévole.

Si on prend en compte le salaire minimum acceptable ou plutôt « toléré de fait », soit 9€ net de l’heure, cela fait 60 bénévoles x (fois) 5h/semaine x 4 (pour 1mois) x 1,5 (pour les « charges » qui sont des cotisations) = 16 200€/mois, soit 99 4400€/an.

Finalement, comme on le fait parce qu’on le veut bien - parce que, nous, on a des valeurs et qu’on les défend - on ne veut pas de cette enveloppe subventionnelle.

Mais nous souhaitons la voir reversée aux professionnels et travailleurs, aux nombreuses personnes étant encore dans l’obligation de travailler. Nous vous demandons de reverser ces subventions afin que nos cotisations de retraite servent aussi à quelque chose.

Ces salaires versés augmenteront la participation aux cotisations nécessaires à financer les retraites et préserveront le caractère du choix personnel du bénévolat, qui ne doit pas se substituer au « travail » sauf au risque de compromettre : l’emploi, la formation, les droits acquis.

 Discours à destination d’enfants de grande section en utilisant le jargon des réunions d’équipe

Un professeur des écoles :

« … 71, 72, 73, 74, 75. OK, tout le monde est là.

Alors les enfants, cette année, je vous avais expliqué que dans le projet éducatif de la ville il y a des axes ; et l’un de ses axes c’est de favoriser les échanges intergénérationnels. Donc pour cela, cet après-midi, on va aller dans un club du troisième âge

Oui Ayoub, on va aller chez les papys et les mamies.

Alors je compte sur vous, parce que la semaine dernière, lorsqu’on s’était déplacé, il y a eu un dysfonctionnement dans le mode opératoire ; c’était par rapport à la sortie de garage, effectivement ; parce que le danger ne vient pas uniquement du côté trottoir ; il peut venir également du côté du mur. Mais ça, c’est l’affaire de l’animateur ; il n’y a pas de souci ; on va réajuster le mode opératoire.

Donc je compte sur vous les enfants, avec les personnes âgées : écoute active, principe de gérontologie, comme je vous en ai déjà parlé.

Ayoub, qu’est-ce qui se passe ? Tu pleures. Il te tape, il te moque ?

Aaron, tu peux venir ? Tu l’embêtes. Alors qu’est-ce que l’on fait ? On envisage une sanction réparation ou une sanction brimatoire ?

Une sanction réparation ; bon. Tu t’excuses. Non, tu ne dis pas « je m’excuse », tu dis « je te présente mes excuses ; les acceptes-tu ? »

Sinon, sanction brimatoire, je te déchire ta fiche sanitaire. La fiche sanitaire ? C’est celle où il y a marqué les bobos que tu peux avoir ; par exemple, l’énurésie ; tu es sujet à l’énurésie… L’énurésie ? Ça veut dire que tu fais encore pipi au lit.

Non, on ne va pas faire de sanction brimatoire parce que c’est anti-pédagogique.

Ne levez pas tous le doigt au niveau de ceux qui veulent sortir par ce que compte tenu du taux d’encadrement, je ne peux pas emmener tout le monde.

Le taux d’encadrement ? Ça veut dire que je ne peux en emmener que 12.

Donc, quels sont ceux qui sont intéressés par cette action de rencontre intergénérationnelle ? »


Photos : Françoise Wasservogel et Daniel Faugeron
Vidéo : Filipe Marques


Documents joints

Zip - 4.8 Mo

Commentaires

Logo de Yann Petremann
lundi 18 juin 2012 à 08h53 - par  Yann Petremann

Bravo super boulot. Je souhaite organiser le même genre d’évenement sur clermont-ferrand. Encore bravo et chapeau bas pour cette belle désintox du language ! Yann Petremann (mon facebook au cas où)

Agenda

<<

2016

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois