Compte rendu de la réunion du 13 janvier 2006

Publié le vendredi  27 janvier 2006
Mis à jour le vendredi  17 février 2006
popularité : 6%

Présents :
Pour Attac 93 Sud :
Delphine Perréard, Jean Paul Engélibert, Daniel Faugeron, Sophie Pavillard-Hottier, Serge Garbay, Bruno Kermarrec
Pour Attac 93 Centre :
Michel Lamboley, Marie Karaquillo

Ordre du jour :

1. Adoption de l’ordre du jour

Adopté à l’unanimité.

2. Relations Attac 93 Centre - Attac 93 Sud

Historique :

Quelques adhérents sont venus en 2005 à des réunions Attac 93 Sud en disant « être à » Attac 93 Centre, ce qui n’est pas un problème en soi, mais montre que beaucoup d’adhérents sont un peu perdus par la coexistence de deux comités ayant, ou semblant avoir, des activités sur le même territoire. De plus, les adhérents recevaient des courriers mails des deux comités. De ce fait les adhérents ne savaient plus de quel comité ils dépendaient.

Des courriers ont étés envoyés par Michel Lamboley (Attac 93 Centre) avec les logos des deux comités sans qu’Attac 93 Sud en ait été informé et donc sans que les membres du CA d’Attac 93 Sud aient au préalable pris connaissance des informations contenues dans ces courriers.

Michel Lamboley s’engage à ne plus reproduire ce type d’envoi de mails car le CA d’Attac 93 Sud, qui était au moment des faits en restructuration- recomposition, a aujourd’hui repris son activité à part entière.

Décision prise :

Désormais voici comment s’articuleront les relations entre les deux comités :

  • Attac 93 Centre tient le CA d’Attac 93 Sud informé de ses actions et Attac 93 Sud décide ou non de relayer l’information par ses propres canaux et vice versa.

3. Portail Internet commun Attac 93

Michel Lamboley déclare vouloir, avec Attac 93 Centre et Attac 93 Centre-Est, mettre en place un site Internet commun à tous les comités Attac du département. Il déclare vouloir proposer une architecture de site Internet pour les comités locaux du 93 qui n’auraient pas les ressources humaines pour faire leur propre site.

Le portail proposerait, en page d’accueil, des liens vers tous les sites Internet (existants) des comités locaux et réserverait de plus des espaces pour les comités n’ayant pas leur propre site ; libre à eux de les utiliser ou non.

Cette action, née d’une volonté quasi unilatérale, interroge les membres du CA Attac 93 Sud.

Cependant le comité local Attac 93 Sud qui possède déjà son propre site Internet ne s’oppose pas à ce projet mais tient à faire remarquer que :

  • il souhaite conserver son autonomie dans la gestion de son site.
  • le portail ne propose pas de ligne éditoriale particulière, mais est conçu comme un relais vers les sites des comités. En effet s’il y avait une ligne éditoriale particulière (rédaction d’articles, choix du contenu et de son orientation…) celle-ci devrait résulter d’un consensus entre tous les comités et donc d’un fonctionnement démocratique. Ce qui nécessiterait pour chaque comité de mobiliser des ressources humaines dont tous ne disposent pas et obligerait à une coordination contraignante.

Par ailleurs le CA Attac 93 Sud rappelle que le site Internet national d’Attac recense déjà toutes les informations (coordonnées, sites Internet, etc.) relatives à chaque comité.

Autre point évoqué :

Pierre Ponthus, militant d’Attac 93 Centre, envoie régulièrement des informations sur la liste de discussion du comité Attac 93 Sud (93sud.discuter chez attac.org).

Le comité Attac 93 Sud décide qu’étant donné la qualité du contenu des informations envoyées, il ne s’oppose pas à la poursuite de ces diffusions.

4. Désignation à certaines fonctions des membres Attac 93 Sud au sein de son bureau

Le bureau reste ouvert à tout moment et à toutes propositions de collaboration de chacun et de chacune. Ces collaborations seront toujours les bienvenues ; le bureau n’étant pas avare de bonnes volontés.

5. Calendrier des prochaines réunions du CA

Décision prise : rythme d’une réunion par mois.
Prochaine réunion : mardi 31 janvier 2003 à 20H00
Lieu : Chez Sophie Pavillard-Hottier, 12 rue Saint-Just, 93100 Montreuil

6. Point sur la conférence du 20 janvier (« Quel avenir pour l’humanité ? »)

Concernant la table de presse :
Celle-ci sera tenue par la LCR.
Sophie Pavillard-Hottier va prendre contact avec la librairie Fayard pour se procurer des livres de la collection Attac et ainsi les proposer à la vente lors de la conférence. Sophie passera aussi au siège national pour récupérer des bulletins d’adhésion qui seront distribués à cette occasion.

7. Conférences/débats à venir

Sur l’Europe
Date prévue : le 24 février 2006
Salle prévue : Salle des fêtes de la mairie de Montreuil
(Jean Paul Engélibert fait la réservation : sous réserve de disponibilité et d’accord de la municipalité : accord dont il ne faut pas présumer, étant donné que nous avons déjà bénéficié de cette salle en janvier).

Sur les Services Publics
Date prévue : 31 mars
Salle prévue : Salle Jaune de la maison des associations de Montreuil, 32, av. de la Résistance

8. Point sur les ateliers d’économie de Daniel Rome

Déjà 4 ateliers ; grande satisfaction des participants, dont le nombre s’élève à 16.
Thème en cours : Le travail.
Date et lieu : tous les renseignements sont sur le site : http://www.local.attac.org/93sud .

9. Actions de communication du comité Attac 93 Sud

Delphine Perréard se charge de faire une plaquette Attac 93 Sud à partir du bulletin d’adhésion national (flyer recto verso plié en trois)

10. Lettre d’information Attac 93 Sud

Idée : faire une lettre (papier) d’information sur les actions du comité, à destination des adhérents qui n’ont pas d’accès Internet. Cette lettre reprendrait les informations essentielles.
Ce point sera précisé lors de la prochaine réunion du CA.

11. Attac 93 Sud et le cinéma Le Méliès

Idée : Jean-Paul Engélibert propose de relancer notre collaboration avec le Méliès. Il s’agirait, au cours de projections-débats, de proposer des films qui ne soient pas systématiquement des films militants, mais des films tout court, à envisager comme des objets esthétiques en même temps que comme des objets politiques. Ceci pour éviter l’écueil habituel de n’attirer qu’un public déjà convaincu et pour éviter de ne considérer le film que comme prétexte à un débat sans rapport avec lui. Les intervenants devraient être des critiques, universitaires ou journalistes, intéressés par le rapport cinéma-politique et capables de montrer le lien entre ce que représente un film (documentaire ou de fiction, récent ou ancien, de n’importe quelle région du monde) et la réalité politique, économique et sociale. Nous avons les moyens de le faire trois ou quatre fois par an, sans présumer des négociations à mener avec Stéphane Goudet pour y arriver.
L’idée est soumise à la réflexion des membres du CA.

La séance est levée à minuit. Nous remercions Daniel pour son accueil chaleureux.

Secrétaire de séance : Bruno Kermarrec


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois