Poster un commentaire en réponse à...

Logo de Jean-Paul Engélibert
lundi 7 août 2006 à 16h22 - par  Jean-Paul Engélibert

Je remarque avec satisfaction que votre ton a change. Vous ne signez toujours pas votre message, mais vous y viendrez peut-etre. Ne serait-ce que parce que vous commencerez a penser qu’accuser quelqu’un de "mensonge, calomnie et attaques personnelles" sans donner sa veritable identite n’est pas un signe de courage, ni de confiance dans la force de sa position.

Mais venons-en aux faits. En effet, j’ai acquis des convictions. Appelez cela etre de parti-pris si vous voulez. Ma premiere certitude est que le CA actuel est illegitime, qu’il y ait eu fraude ou non (relisez les declarations de notre CL, vous n’y lirez pas autre chose). Le CA le reconnait lui-meme, puisqu’il a accepte le principe d’elections en decembre. Mais tout, dans le ton et le contenu de ses declarations, montre qu’il pretend agir comme si sa legitimite ne faisait pas question. L’election du bureau, par exemple, releve de la politique du fait accompli. Le choix de repousser a decembre un scrutin que nous demandons au plus vite, c’est-a-dire en octobre, est une dangereuse tentative de passage en force : nous craignons que le climat se degrade a l’automne et que notre association ait d’autant plus de mal a se relever qu’on aura attendu plus longtemps le nouveau CA.

Vous nous accusez d’entretenir une "strategie inavouee". C’est pathetique ! Pourriez-vous dire en quoi elle consiste ? Vous pourriez alors me l’apprendre. Je ne m’interesse pas aux strategies. Comme beaucoup de militants d’Attac, je me suis investi dans cette organisation precisement parce qu’elle me semblait eloignee des questions de pouvoir. C’est aussi pour cette raison que notre site a relaye la proposition de Pierre Khalfa d’une demission collective des membres du CA les plus impliques dans les dissensions. Proposition qui montre que, de sa part, l’enjeu n’est pas personnel (on est oblige de le reconnaitre, meme si on ne partage pas toutes les options de Pierre Khalfa). A-t-il eu une reponse ? Je n’en ai pas eu connaissance. Le mepris avec lequel sa proposition a ete traitee revele, de la part de Bernard Cassen et Jacques Nikonoff, une tout autre attitude vis-a-vis du pouvoir. C’est cette attitude et non leurs personnes que nous rejetons. Attac n’a pas besoin de chefs, quels que soient leurs noms et quel que soit leur "bilan".

Car c’est justement ici que nos opinions divergent le plus. Je ne crois pas que la formidable victoire du 29 mai puisse etre revendiquee par qui que ce soit. Le rejet du TCE n’est pas la propriete de Bernard, ni celle de Jacques, pas plus qu’elle n’est celle de Marie-George, d’Olivier, de Philippe ou de Jean-Marie. Personne n’est proprietaire d’un vote. Attac a mene une campagne efficace. Les CL se sont remarquablement investis. Nous avons gagne. Pourquoi penser que ce bilan ne revient qu’au president ? Je vous rappelle que nous sommes (encore) 25 000.

Puisque vous me lancez sur le terrain du "bilan de ces dernieres annees", puis-je vous demander a quelle raison vous attribuez la stagnation, puis la regression, de notre nombre d’adherents ? Stagnation en 2003, recul en 2004, recul aggrave en 2005. Quand Jacques Nikonoff, elu en 2002, parle de son "bilan", il parle peu de ces chiffres.

Je n’apprecie pas les groupuscules. Je ne veux faire le jeu de personne. Je souhaite qu’Attac depasse une crise qui me semble etre due a la tentation, entretenue par certains de ses cadres, de changer sa nature. Cette tentation est d’autant plus dangereuse qu’elle n’a aucune chance de devenir realite sans une "epuration" massive. Thomas Coutrot est le premier vise. Il importe que les militants manifestent leur solidarite avec lui avant que nos "dirigeants" ne croient possible de se tourner vers d’autres cibles.

En bref, j’ai acquis tres recemment la conviction que l’actuelle direction nous mene au naufrage. Je ferai tout ce que je pourrai pour l’eviter. Mon "projet", s’il faut employer ce vocabulaire, est d’agir pour qu’Attac reste ce qu’elle a toujours ete : une organisation d’education populaire tournee vers l’action, luttant contre l’ideologie conservatrice-liberale par tous les moyens a sa disposition, livres, articles, tracts, meetings, actions de terrain.

Il peut y avoir une issue positive a ce debat : la clarification de conflits qui empoisonnent le CA depuis longtemps sans jamais avoir ete portes a la connaissance des adherents. Nous verrons si les nouvelles elections permettent cette sortie "par le haut" qui est necessaire a notre survie. Je le crois possible. Encore faudrait-il qu’on n’ait pas sombre avant dans les proces, reels et d’intention.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois